Prisées pour leur haute résistance face aux variations de chaleur, ainsi qu’à l’humidité, certaines essences de bois sont choisies pour la construction de sauna. Sachez que le bois est même le matériau de construction des saunas traditionnels. Si vous voulez installer un sauna en vois chez vous, voici quelques informations à connaître.

Comme choisir le bois pour la construction d’un sauna ?

Selon les parties du sauna, différentes essences de bois peuvent être choisies lors de la construction. Entre autre, les spécialistes privilégient surtout l’épicéa pour la construction des murs, cloisons et des plafonds. L’on utilise ainsi des lambris de 15 mm d’épaisseur. L’on peut également opter pour le cèdre, l’hemlock et le pin pour réaliser ces parties du sauna. Pour optimiser l’isolation thermique, l’on utilise surtout l’isorel ou la laine de roche. Comme un sauna en bois doit également proposer quelques meubles incontournables, comme les bancs, les accoudoirs et les dossiers, l’on peut opter pour le tremble et l’abachi. Ces essences sont également utilisées pour la confection du plancher et permettent ainsi de bénéficier d’une esthétique plus uniforme et harmonieuse.

Autres critères pour construire un sauna en bois

Pour construire un bon sauna, un bois dur et dense soit être choisi, peu importe l’essence. Dans tous les cas, le bois utilisé doit aussi avoir été préalablement traité. Le mieux est de choisir un bois qui a bénéficié d’un traitement autoclave de classe 4. Des huiles et des vernis peuvent aussi être appliqués pour mieux protéger le bois et améliorer ses performances. Pour éviter la prolifération des moisissures entre les cloisons et dans les isolants, un pare-vapeur en aluminium est conseillé.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.